Comment connaitre les attentes et les besoins du recruteur?

Tous les postulants veulent s’assurer une place, surtout avec le contexte actuel de travail. C’est pourquoi lorsqu’un entretien d’embauche se présente, le candidat va tout faire pour sécuriser au maximum ses démarches en entrant dans le cercle de la non-originalité. Tout cela pour répondre de façon satisfaisante aux attentes et besoins du recruteur.

besoins et attentes du recruteur« Mon but c’est de répondre aux attentes du recruteur »

Le recrutement classique n’existe plus, c’est un fait. Depuis la montée en puissance des réseaux sociaux, du chômage, de la crise économique, DRH et postulants s’adaptent à de nouvelles normes de recrutement.

On ne parle pas non plus de recrutement révolutionnaire, mais plutôt de recrutement mis-à-jour avec l’entrelacement du classique et du « new-génération ».

« Comment se démarquer? Comment savoir si les recruteurs portent attention aux cv? Et si oui, quel type de cv attire leur attention? Mon but c’est de répondre aux attentes du recruteur avant même d’avoir eu un entretien avec lui. J’adapte mes recherches, mon profil et mes envies. Aujourd’hui j’ai plus ou moins compris la mécanique et j’ai réussis à séduire le DRH » nous raconte Komitas, nouvel employé  de chez Volvo France qui, sourire au coin des lèvres nous explique également que cela n’a pas été tous les jours facile.

« D’une boite à l’autre, on sent bien que les normes de recrutement ne sont plus les mêmes. J’ai du adapter mon comportement pour me démarquer des autres, ça nécessite beaucoup de temps » soupire Hanane qui finalement s’est exportée à Barcelone en tant que responsable Call center.

Mais alors comment connaitre les besoins et les attentes des recruteurs ?

A l’heure actuelle, tout se passe sur les réseaux sociaux. Comprendre l’entreprise, c’est comprendre ce que le recruteur va vouloir entendre. Faites des recherches pertinentes sur les enjeux économiques, politiques sans oublier les objectifs. Ainsi vous vous préparez à donner envie au recruteur.

D’ailleurs en parlant de recruteur, essayez de récolter le maximum d’informations sur lui pour les analyser et, tirer des conclusions sur son profil et sa façon de penser. Ce n’est pas toujours évident mais il faut vraiment se donner les moyens, surtout pour les entreprises de renommées internationale.

« On m’appelle Moustique maintenant ! » nous lance Komitas car « je pique au bon endroit et au bon moment ».

N’attendez donc pas l’action pour avoir une réaction, car anticiper reste la meilleure arme pour le jour J.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *