Les 10 métiers qui recrutent et paient bien

La recherche d’emploi, même avec un bagage scolaire, n’est pas chose aisée. En trouver un est encore plus compliqué. Alors imaginez trouver un travail bien payé, c’est quasi mission impossible. Mais aussi incroyable que ça puisse paraitre, il existe certains métiers qui manquent cruellement de candidats et qui offrent des rémunérations très avantageuses… Voici donc les 10 métiers qui recrutent et qui paient bien.métiers qui paient bien

1. Le consolideur

Son rôle est d’uniformiser les différents comptes d’une sociétés pour aider à la rédaction d’un rapport annuel. C’est un métier soumis à une forte pression et qui est essentiel pour toute la comptabilité, car c’est lui l’informateur premier. Un consolideur gagne entre 60 000 et 90 000 euros par an.

2. Ingénieur pipeline offshore

Ce poste est très convoité par les grandes entreprises extractrices de pétrole. Seul petit désavantages, c’est l’acceptation de rester en mer parfois pendant plusieurs mois d’affiler. Son salaire se situe entre 50 000-80 000 euros/an.

3. Responsable donateurs

Son rôle est de trouver les donateurs offrant de grandes somme d’argent en forme de dons. Il doit donc élaborer une stratégie pour sensibiliser, attirer et fidéliser des grands donateurs qui feraient marcher les organisations à but non lucratif. Il touche entre 45 000-80 000 euros chaque année.

4. Responsable de la sécurité informatique (RSSI)

Protéger, traquer et prévenir de toute attaques malveillantes sur un réseau informatique d’entreprise. Son salaire varie entre 50 000 et 100 000 euros par an.

5. Ingénieur aéronautique

Il conçoit des architectures d’appareil soit dans sa globalité soit certaines parties. Il gagne entre 40 000 et 60 000 euros par an.

6. Responsable mobilité internationale

C’est un RH à distance pour les salariés exerçants dans un autre pays. Il gère toutes les démarches administratives pour eux, du départ jusqu’à l’arrivée. Il perçoit une rémunération variant entre 50 000 et 80 000 euros annuel.

7. Social média manager

Il gère l’ensemble des community manager et crée des stratégies de communications pour soigner l’e-reputation d’une entreprise, et ainsi accroitre sa visibilité web.

8. Contrôleur de risques

Au sein d’un établissement financier il vérifie que la déontologie et les différents ratios de solvabilité ont bien été respectés. Une rémunération comprise entre 45 000 et 70 000 euros.

9. Digital planner

Il met en place des stratégies de communication sur internet, et il s’adapte aux comportements des internautes afin d’attirer l’attention. Son salaire est compris entre 30 000 et 40 000 euros/an.

10. Actuaire

L’actuaire évalue et chiffre les différents risque, il use des probabilités pour cela. Il a également un rôle de conseil auprès de l’entreprise. Il perçoit entre 80 000 et 100 000 euros selon les profils.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *