Les mots qui énervent les recruteurs durant un entretien d’embauche

Il y a des mots à ne pas dire durant un entretien d’ embauche. Des mots à bannir ou des mots à exploiter dans un contexte particulier. Les recruteurs peuvent voir jusqu’ à 20 personnes par jours pour un poste à pourvoir, il faut donc se faire remarquer sans en faire des tonnes tout en apportant une vrai personnalisation au discours tenu. Il ne faut pas partir dans une monotonie qui pourrait vite agacer le recruteur ou lui donner une impression de déjà vu.

Votre vocabulaire doit être donc étudié minutieusement et employé au bon moment tout en enrichissant vos mots. Même si vous en utilisez un déjà entendu, placez le dans le contexte de l’ entreprise en apportant une plus-value au mot.

Afin de vous aidez dans cette démarche Ô combien importante pour décrocher un emploi, nous vous dévoilons les mots qui énervent les recruteurs durant un entretient d’ embauche et qui minimiserons vos chances de crédibilités et donc de réussites.

les mots qui énervent les recruteurs lors d'un entretien d'embaucheLes traditionnels

Les mots comme « leader », « rigoureux », « dynamique », « motivé », « énergique » etc… La liste est longue et vous en connaissez pas mal non plus.
Ces mots ne sont pas énervant mais afin de les rendre importants il faut les utiliser au bon moment en argumentant. « Pourquoi vous êtes une de ces qualités? ». N’ hésitez pas à utiliser des chiffres pour appuyer vos arguments.

Les mots vide de sens

« Je suis un manager », « je suis un responsable », « un directeur en puissance ». Il n’ est pas nécessaire de se donner des titres à haute responsabilité afin de prouver que l’ on a un talent inné en tant que manager. En revanche, donnez votre place dans l’ organigramme, c’ est-à-dire dans le secteur de la direction, des employés, etc… Valorisez plutôt vos expériences passées (ex: le nombre de personnes à votre charge etc..). Cela sera plus pertinent pour le recruteur qui pourra s’ imaginer où vous mettre dans l’ entreprise.

les mots familiers

C’ est une évidence me direz-vous, mais sachez que beaucoup veulent se donner un air décontracté en utilisant des mots familiers ce qui est une erreur car vous donnez une mauvaise image de vous. Soyez professionnel du début jusqu’ à la fin de votre entretien afin que de montrer votre sérieux et votre responsabilité. N’ oubliez pas que vous n’ êtes pas ami avec le recruteur, du moins pas pour le moment 🙂

Les « new-words »

Les mots à la mode, les mots à dire afin de d’ être « aware » Ces mots ne sont pas à bannir de votre vocabulaire, mais avant de les utiliser, voyez si le recruteur est en mesure de les comprendre et si il est dans un secteur qui utilise ce genre de mots. Il faut donc manier avec grande prudence des mots comme « coworking », « start-up », « roadmap », « cobranding » etc…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *