Le code de programmation dès le primaire

A partir de la rentrée 2014, des cours de programmation information vont voir le jour dans les écoles primaires de France. Cours non obligatoires mais bénéfiques.

code programmation

« < !DOCTYPE html> » « <p></p> »… Cela ne vous dit surement rien pour la plupart d’entre vous et pourtant dès septembre vos enfants le sauront. On appelle communément cela du code. C’est en réalité ce qui se cache derrière le rideau d’un site internet. D’ailleurs à l’heure où vous lisez cet article, sachez que les quelques termes que j’ai mit au début sont de la partie, seulement vous ne les voyez pas. C’est l’architecture du site internet.

Alors pourquoi je vous parle de ça? Hé bien parce que ce langage va être enseigné de façon facultative à tous les élèves dès la primaire en septembre 2014. Vous ne voyez sans doute pas l’utilité et pourtant…

L’avenir réside dans le code de programmation

L’informatique, le web, sont omniprésents dans nos vies, peut importe la requête, internet est là pour nous aider.  Bref tout ça pour dire que le monde informatique a un bel avenir devant lui et il faut de plus en plus de professionnels de ce domaine. La programmation peut servir à une entreprise, un entrepreneur peut importe son statut. C’est un véritable plus de savoir programmer pour se développer sur internet et donc se faire connaitre sur la toile.

Il ne faut pas voir le code comme une lange complexe ou scientifique accessible que par des cerveaux ! C’est un mythe, le code c’est de la technique, de la pratique et après des automatismes Cette initiative du gouvernement peut créer certaines vocations, après tout qui d’entre nous après avoir vu Matrix ne rêvait pas de faire des lignes de codes pour aller dans un monde parallèle? Hein quoi pas vous? Menteur !!!

Le codage à l’école va donc permettre de se familiariser dès l’enfance à un langage qui parait de plus en plus indispensable dans la vie d’une entreprise et qui en plus rémunère très bien et est prospère. Reste à voir combien d’enfants vont être sensible à ça et combien de parents se laisseront séduire par cette initiative gouvernementale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *